Les billets de banque de la huitième série

La huitième série de billets de banque a été mise en circulation entre 1995 et 1998. Tous les billets de la huitième série conservent leur validité jusqu’à nouvel avis.

Les caractéristiques générales du graphisme

- + +
  • L'artiste au travail

    Dans la partie supérieure gauche, en complément du portrait, une photographie montre l'artiste au travail, dans une pose caractéristique.

  • Le portrait

    Les portraits de la nouvelle série ont été réalisés non pas à l'aide de la technique de la gravure sur cuivre traditionnellement utilisée dans la fabrication des billets de banque, mais à partir de photographies d'époque longuement et patiemment travaillées sur ordinateur.

- + + +
  • «Lotar II» (1964)

    Ce buste en bronze montre la fascination de Giacometti pour les surfaces. Fortement pétries à la main et travaillées au couteau à modeler, les silhouettes de Giacometti prennent l'aspect du rocher. La surface inégale produit des jeux d'ombre et de lumière intenses.

  • «Homme qui marche I» (1960)

    L'Homme qui marche, ici représenté quatre fois sous différents angles, est l'une des sculptures les plus célèbres de Giacometti. L'artiste réussit à lui imprimer un mouvement corporel. L'équilibre naturel de la marche symbolise pour Giacometti la force vitale de l'individu.

  • La relation temps-espace

    Cette esquisse provient du texte autobiographique de Giacometti «Le Rêve, le Sphinx et la mort de T.» (1946). Comme le style narratif linéaire ne respectait pas son vécu, Giacometti a cherché une solution sous forme de modèle: il représente le temps comme un disque horizontal, dont les segments renvoient à différents événements. Sur les panneaux figurent les histoires qui s'y rapportent.